Accueil

RETOUR SUR LE 1er PORTUGAL TOUR

“SINTRA – PORTO” Du 6 au 10 novembre 2017

Lundi 6 novembre débutait la 1ère édition du Rallye Portugal Tour à Sintra, nouveau rendez-vous de l’agenda Cyril Neveu Promotion, avec 30 équipages, pour un rallye reliant les sept collines de Lisbonne à la Vallée du Douro baignant Porto et mariant plaisir de conduire, découvertes et visites des monuments historiques, dont le Portugal regorge.

Les équipages ont sillonné le pays et ont eu loisir de s’attarder sur les fascinants palais et châteaux qui ont jalonné leur chemin avec des haltes au coeur d’établissements prestigieux, imprégnés d’exotisme manuelin, d’exubérance baroque et de cet art déco omniprésent qui, au détour des villages, laissait place à la créativité de l’art populaire.

C’est donc au Penha Longa de Sintra qu’ont eu lieu les traditionnelles « vérifications » pour parer les voitures aux couleurs de l’épreuve et visiter la magnifique cité du Mont de la Lune et ses somptueux palais et châteaux, classés au patrimoine mondial de l’Unesco.
Un «prologue» de 45 kilomètres clôturait la journée en empruntant les anciennes spéciales des années 70 et 80, époque où les voitures du groupe B faisaient rugir leurs moteurs parmi la foule qui jonchait alors la route.

Le lendemain, les participants ont pris la route de la première étape pour rejoindre les côtes de l’Océan Atlantique vers Cascais et c’est à Setubal que chacun était prêt à embarquer, chose rare lors d’un rallye, à bord d’un ferry et traverser le bras de mer vers la presqu’ile de Comporta.
C’est par des routes roulantes que les concurrents ont retrouvé le temple romain de Diana et le Monastère de Loios à Evora, l’une des plus belles villes du Portugal, pour le déjeuner.
Les équipages ont ensuite sillonnés la région de l’Alentejo vers Estremoz, ville faite de marbre, éclatante de blancheur dominée par son château médiéval, rénové en une Pousada exceptionnelle qui nous accueillait pour la nuit.

Comme chacun le sait, il ne saurait y avoir de rallye sans classement ! C’est pourquoi Cyril Neveu et son équipe portèrent chaque jour un soin particulier à l’organisation de courtes épreuves de régularité, permettant aux équipages novices de découvrir cette discipline, et aussi, lors des contrôles de passage, leur soumettre des séries de questions de culture générale, d’histoire portugaise ou d’automobile pour les départager dans de francs moments de camaraderie et désigner le vainqueur final.

Pour la deuxième étape, après avoir traversé les carrières de marbre faisant la richesse de la région, Vila Vicosa, terre des ducs lusitaniens, a vu les équipages s’attarder pour une visite chargée d’histoire avant de longer avec les voitures, les remparts du château et reprendre la route vers Alter de Chao, incontournable terre des chevaux et des oliveraies.
Après le déjeuner tenu au château de Crato, le parcours continua vers le Nord et laissa place à des routes plus tourmentées faites de montées et descentes. Le plaisir de conduire était total sur ce réseau routier exceptionnel.
Arrivés à Coimbra, les concurrents ont passé une soirée festive, bercée par les notes engagées de la musique locale, à « la Quinta das Lagrimas », à l’architecture baroque.

Après cette étape à Coimbra, les équipages ont pris la direction des sommets montagneux du pays, à Serra da Estrela culminant à 2000m d’altitude. Cette étape rappelait à nouveau que le Portugal est une véritable terre de rallyes, à l’abord d’ Arganil et son village pittoresque, lieu qui fit les heures de gloires des rallyes avec sa réputation de juge de paix.

En aparté, le parcours n’ayant pu éviter toutes les régions dévastées par les récents incendies, c’est avec une grande émotion que les participants ont été témoins du désastre écologique auquel le Portugal fait maintenant face pour se reconstruire. C’est ensuite au coeur de la ville de Viseu que les équipages ont séjourné, dans un ancien hôpital du 17ème siècle totalement rénové avec un patio magnifique.

Pour la dernière étape, le parcours a pris la direction de la Vallée du Douro, merveille touristique du Portugal et terre des vignobles du célèbre Porto. Après avoir fréquenté durant trois jours des décors faits d’Azulejos (carrelages blancs et bleus recouvrant les maisons), les villages laissaient cette fois apparaitre des maisons faites de granits gris et roses.
Une fois à Lamego, point d’entrée de notre parcours dans la Vallée du Douro, le déjeuner était organisé au Six Senses, sublime établissement dominant le majestueux fleuve, qui nous accompagnera toute l’après- midi pour l’arrivée jugée à Porto à l’Hotel Yeatman.
Etablissement « very chic» dominant la ville, que nous avons eu plaisir à admirer langoureusement, avant la remise des prix clôturant cette première édition du Portugal Tour.

L’ambiance et la bonne humeur ont dominé cette soirée et l’on sentait la satisfaction des concurrents, ravis d’avoir participé à un rallye d’un genre nouveau.
Rendez-vous en 2018 !

Les partenaires du rallye